Comment Julien Clerc fait-il pour écrire des chansons?

0
1176

Comment Julien Clerc fait-il pour écrire des chansons?

Venu présenter son dernier album « Partout la musique vient » ainsi que sa tournée, Julien Clerc évoque sa façon d’écrire des chansons.

Interviewé par Laurent Ruquier, Léa Salamé et Aymeric Caron dans « On n’est pas couché », Julien Clerc évoque la création des chansons de son dernier album « Partout la musique vient » et plus généralement sa façon d’écrire et de composer des chansons.

Julien Clerc est compositeur. Il confie l’écriture de ses textes à d’autres. Les deux grands paroliers qui ont marqué sa carrière sont Etienne Roda-Gil et Jean-Loup Dabadie. Cette fois ci, il a fait appel à Alex Beaupin pour 7 des chansons de l’album. Il avait d’ailleurs déjà travaillé avec lui lors de son précédent opus. D’autres chansons ont été écrites par Maxime Leforestier et par Carla Bruni, auteurs avec lesquels il avait déjà collaboré.

Comment s’y prend-il pour concevoir les chansons? Ecrit-il la musique d’abord? Et les paroles ensuite?

En tant que compositeur, Julien Clerc préfère composer les musiques d’abord et ensuite soumettre ses musiques à un parolier qui va écrire le texte de la chanson. Mais ce n’est pas toujours le cas. Des fois, on lui soumet des textes, comme ce fût le cas pour la chanson écrite par Carla Bruni. C’est un texte fort. Et dans ce cas, il cherche alors à mettre en valeur le texte de l’auteur. La musique doit servir le texte. Il y a des chansons où c’est la musique qui commande et d’autres où c’est le texte. Mais à bien y réfléchir, ses grands tubes sont plus souvent des chansons où la musique a été faite en premier.

 

Pourquoi change-t-il régulièrement de parolier?

Julien Clerc pense qu’avec le temps qui passe, il est légitime de chercher de nouvelles plumes. A chaque génération correspond une façon d’écrire le Français. Il puise dans cette façon d’écrire un moyen de renouveler sa musique. C’est pourquoi il change régulièrement de parolier.

Julien Clerc
Photo de Georges Biard (CC BY-SA 3.0)

Le disque a été enregistré à Londres

Puis il explique pourquoi il est allé enregistrer dans des studios à Londres. De façon à renouveler sa musique, à lui donner la modernité de l’époque, il a voulu travailler avec une équipe qui travaille avec de grands artistes anglo-saxons et qui ne connaissaient pas sa musique. Il voulait que ce soit une véritable découverte, une rencontre musicale, une ré-invention. C’est pourquoi il a choisi de travailler avec Jimmy Hogarth, qui a été le producteur d’Amy Winehouse, Sia, ou James Blunt parmi tant d’autres, Il a enregistré avec des musiciens britanniques.

Il a donc dû s’installer à Londres, avec femme et enfants pendant 3 mois. Ce fût pour lui un réel enrichissement.

Laisser un commentaire